La vieillesse, terre de promesses 

Standard
  • Partager par Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Envoyer par email
  • Pour imprimer cet article, vous devez être abonné


« Physiquement, ça craque un peu à droite et à gauche, admet Gérard en riant, mais ça tient ! » Ce retraité bon pied bon œil laisse un instant sa confiture de guignes qui mijote et poursuit : « En prenant de l’âge, on savoure mieux les choses simples, comme le jardinage. Je n’ai pas une retraite très importante mais on n’a pas besoin de beaucoup pour vivre heureux. La vraie richesse, ce sont les relations. » Même écho chez son épouse, Anne-Marie, ancienne directrice de crèche : « À la retraite, on s’autorise le plaisir de vivre, de se donner du temps et d’en donner aux autres. » En plus de ses activités physiques (marche, yoga, aquagym), elle est bénévole à l’aumônerie de l’hôpital psychiatrique de La Rochelle. Et l’avenir ? « Je n’y pense pas trop, répond Gérard. Je vis ma vie d’aujourd’hui, pleinement. Vivre au mieux, pour moi, c’est être dans le service à la collectivité civile, religieuse, auprès de nos enfants. »

Leave a Reply